LES CANNABINOÏDES DE SYNTHESE
Apprendre (33)
5 oct. 2023

AVANT TOUTE UTILISATION D’HUILE DE CBD, VEUILLEZ CONSULTER VOTRE MÉDECIN

INTRODUCTION

Nous avons testé le HHC avec des fleurs, des cartouches vape et même de la résine, et nos avis étaient assez partagés. De plus, de nombreux pays comme la France ( 13 juin 2023 ), l’Autriche et la Finlande viennent d’interdire le HHC.

Une étude récente publiée en mars 2023, « The Semisynthetic Cannabinoid Hexahydrocannabinol (HHC) », aborde également le sujet du HHC. Et ce n’est pas le seul. Ces nouveaux cannabinoïdes, Hexahydrocannabinol, HHC-P, H4CBD, RAF, THCP et bien d'autres comme le BVZ et l'E9D. D'autres solutions à venir créeront du buzz, les consommateurs se rueront vers des solutions temporairement « autorisées » et qui n'ont pas été testées ou légales.

 

C’est triste de voir les lourdes conséquences de l’utilisation de ces cannabinoïdes de synthèse. En 2016, un grand nombre de personnes aux États-Unis ont été hospitalisées à cause de la prise de K2. Cela provoque des convulsions, des vomissements, des comportements violents et des psychoses chez les utilisateurs.

Une explosion en 2018 dans une usine de fabrication de cannabinoïdes synthétiques en Espagne a tué plusieurs personnes et en a blessé bien d’autres.
Malheureusement, il ne s'agit pas d'un incident isolé. Le risque d’accidents graves et de conséquences catastrophiques pour les consommateurs est omniprésent. Il est important de sensibiliser le public aux dangers potentiels des cannabinoïdes synthétiques et de soutenir la recherche et la production sûres et réglementées de ces substances.

 

C'est des sujets et des produits sur lesquels nous n’avons pas tant de recul que ça.

LE HHC

Le HHC est un dérivé potentiellement dangereux du THC qui possède des propriétés psychoactives similaires et peut causer des dommages irréversibles au cerveau et à la santé mentale.
17 avril 2023 :  Article sur les HHC publié par l'Emcdda (Observatoire européen des drogues et des toxicomanies)

LE HHC-O

Le HHC-O est l'ester acétylé de l'hexahydrocannabinol ( HHC ), qui est également psychoactif et peut avoir des conséquences plus graves sur la santé que le THC.

LE HHC-P

Le HHC-P est un cannabinoïde inactif qui ne devient psychoactif qu'après avoir été converti par les enzymes du foie. Pour les consommateurs de marijuana, cette transition peut être extrêmement dangereuse et potentiellement mortelle.

LE HHCPO

Le HHCPO est un cannabinoïde synthétique lié au CBD. Les chercheurs l’ont obtenu grâce à une série de transformations chimiques, en commençant par le CBD hydrogéné et en passant par plusieurs étapes, notamment le HHCP et le HHC-O.

Le HHCPO n’est pas présent dans la nature, il est fabriqué en laboratoire à partir de la molécule HHCP.
L'origine de cette découverte reste un mystère. Cependant, des produits contenant du HHCPO sont déjà sur le marché américain et en fonction du % dans les produits, ils sont censés produire des effets similaires, mais plus intenses, à ceux du THC.

Rien de tout cela ne signifie que les synthétiques sont mauvais. S’ils sont sains et réalisés par des professionnels expérimentés, ils peuvent être intéressants et certainement avoir leur place dans les domaines médical et récréatif.

LE H4CBD

le H4CBD est un dérivé du CBD (cannabidiol), le seul cannabinoïde qui ne possède pas de propriétés psychoactives. Cependant, ses effets sur la douleur et l’inflammation sont actuellement étudiés, ce qui pourrait conduire à une consommation abusive et dangereuse par des consommateurs désespérés.

LE THCP

Le THCP, ou Δ9-tétrahydrocannabinol, est un cannabinoïde découvert en Italie vers 2019. Au cours de leurs recherches, ils sont tombés sur deux nouveaux éléments : le THCP et le CBDP. Ils proviennent du cannabigérol (CBG), qui entre déjà dans la fabrication du THC et du CBD. Le THCP apparaît parfois sur certaines fleurs, parfois davantage. Tout dépend de la souche. Des Italiens ont également été exposés par inadvertance au THCP et au CBDP.

Lors d’expériences sur des souris, les scientifiques ont découvert que le THCP présentait des effets similaires à ceux du THC. Ces effets comprennent une mobilité réduite, une réduction de l’inflammation, un soulagement de la douleur et des nausées, une réduction de la croissance des cellules cancéreuses et des propriétés antioxydantes et antiépileptiques. De plus, le THCP peut provoquer des étourdissements, réguler l’appétit et provoquer de la somnolence.

LE H3CBN

Le H3CBN est également comparable au HHC (hexahydrocannabinol) en termes d'effets psychoactifs et analgésiques. Certains pensent qu’en raison de sa nature particulière, elle pourrait devenir une nouvelle découverte juridique.
Le H3CBN interagit avec les récepteurs du système endocannabinoïde pour réguler divers aspects de notre santé. On pense qu’il offre des avantages comparables ou supérieurs à ceux du HHC.

LE CBNO

Le CBNo est une molécule de cannabis synthétique qui redéfinit les standards. Il est trois fois plus puissant que le CBN traditionnel. Cette substance peut provoquer des sensations de relaxation, d’euphorie et un meilleur sommeil, mais à un rythme accéléré. Il peut être considéré comme un cousin éloigné et très puissant du CBN. Dans l’ensemble, CBNo est une version améliorée en laboratoire du CBN, connue pour ses effets relaxants et parfois hypnotiques.

LE C4B

Les marques ont rapidement trouvé des solutions pour sortir des failles de la toile législative. Le C4B est un cannabinoïde développé par la société Weecl, comme le montre l'article de Newsweed (article). Weecl a répondu à la recherche d'alternatives au THC, HHC, HHCP et HHCO avec C4B. C4B (Cannabinoid Enhancer) intègre les bienfaits de ces molécules dans sa formule pour procurer une intense sensation de bien-être.

LA RAF 

La RAF, qui était la solution proposée par la société high society. La High Society a créé le RAF, une formule appelée Rapid Absorption Formula, conçue pour ceux qui connaissent le THC. La formule produit des effets plus forts et plus intenses que le CBD, offrant une expérience relaxante, euphorique et apaisante.

LE E9D 

Vous avez aussi le BVZ et E9D "développés" par CBDUL. La formule combine plusieurs cannabinoïdes pour créer une expérience puissante mais relaxante. Ce qui rend leur formule unique, c’est qu’elle contient moins de 0,3 % de THC, ne contient aucune trace de HHC (hexahydrocannabinol) et ne contient aucun produit chimique. La formule E9D est un mélange unique de plus de 8 cannabinoïdes soigneusement sélectionnés, dont le CBD, le CBG (cannabigérol) et le CBN (cannabinol), pour maximiser les bienfaits de chaque composé. Cet effet synergique renforce les effets calmants du CBD et offre une expérience relaxante exceptionnelle.

LE BVZ

Le BVZ est un mélange de cannabinoïdes très puissant, contrairement au CBD et aux produits E9D. Il doit être consommé avec modération et responsabilité et n’est pas recommandé avant de conduire. Les molécules de ce mélange sont légales, contiennent moins de 0,3 % de THC et ne contiennent aucun HHC.

CANNABINOÏDES SYNTHETIQUES: POINTS FORTS

Bien que les cannabinoïdes synthétiques puissent présenter certains avantages par rapport aux cannabinoïdes naturels, il est important de noter qu’ils ne sont pas sans risques pour la santé. En fait, certains d’entre eux peuvent être plus puissants et potentiellement dangereux que les cannabinoïdes contenus dans la marijuana.

 

Avantages des cannabinoïdes synthétiques


Production contrôlée : la fabrication en laboratoire peut créer des molécules avec une haute précision et garantir leur pureté, ce qui constitue un avantage lors du développement de médicaments ou de produits destinés à la consommation.


Effets ciblés : Les chercheurs peuvent concevoir des cannabinoïdes synthétiques pour agir spécifiquement sur certaines parties du système endocannabinoïde, ce qui pourrait aider à développer des traitements plus efficaces et mieux adaptés aux besoins de chaque patient.


Alternatives légales : Dans certains pays où les produits à base de cannabis sont interdits ou strictement réglementés, les cannabinoïdes synthétiques peuvent offrir des alternatives légales aux personnes souhaitant bénéficier de leurs effets thérapeutiques.

CANNABINOÏDES SYNTHETIQUES: LES RISQUES

Risques associés aux cannabinoïdes synthétiques

 

Effets indésirables : Certains cannabinoïdes synthétiques, en particulier ceux qui imitent les effets du THC, peuvent provoquer chez les utilisateurs des réactions inattendues et potentiellement dangereuses, telles que des maladies cardiaques, des troubles psychotiques ou des crises de panique.


Manque de recherche : La recherche sur les cannabinoïdes synthétiques reste limitée, ce qui rend difficile l'évaluation de leur sécurité et de leur efficacité à long terme. Leur utilisation doit donc être traitée avec prudence.


Produits potentiellement illégaux : Bien que certains cannabinoïdes synthétiques soient légaux dans certains pays, ils peuvent être interdits ou restreints dans d’autres. Il est important de comprendre la législation en vigueur avant d'utiliser ces substances.


En fin de compte, les nouveaux cannabinoïdes entrant sur le marché représentent un domaine de recherche passionnant pour les scientifiques et les médecins, mais présentent également des défis pour les législateurs et les consommateurs. Si certaines de ces molécules peuvent révolutionner le monde de la santé et du bien-être, il faut néanmoins rester vigilant sur leurs effets et leurs usages.

RAPPEL

Il est important de rappeler que les recherches sur ces cannabinoïdes sont encore rares. Leurs effets à long terme sur la santé restent inconnus. Par conséquent, vous devez être très prudent lorsque vous les utilisez et les acheter uniquement auprès de sources extrêmement fiables. La consommation de ces cannabinoïdes peut causer des dommages irréversibles à votre santé physique et mentale.

Ces nouveaux cannabinoïdes, Hexahydrocannabinol, H4CBD, HHC-P, THCP, RAF, peuvent constituer une menace très réelle pour les consommateurs de cannabis. Les recherches et les opinions sur ces substances sont limitées. Nous faisons encore des découvertes sur le cannabis et les cannabinoïdes naturels. Évitez donc si possible ces substances potentiellement dangereuses pour protéger votre santé et celle de vos proches.

CONCLUSION

Les chercheurs et les acteurs du domaine peuvent les extraire ou les synthétiser efficacement. Efficace et « propre », adapté à un usage médical ou récréatif. On peut soutenir que de nombreux cannabinoïdes semi-synthétiques pourraient être intéressants en fonction des règles techniques. Nous ne pouvons pas ignorer le potentiel de ces cannabinoïdes, mais nous devons être conscients de leur potentiel nocif. Par conséquent, les autorités doivent réglementer et surveiller strictement la production et la distribution de produits contenant ces cannabinoïdes afin de garantir leur sécurité et leur efficacité.

De plus, la surdose de ces substances et leur popularité sont causées par l’interdiction du cannabis dans de nombreux pays. Plus précisément l'interdiction du THC et de sa consommation. Nous ne pouvons pas dire que tous ces problèmes surgiront dans un monde où le cannabis sera entièrement réglementé, légalisé, etc.

Articles en lien
LE CANNABIS THÉRAPEUTIQUE EN FRANCE
8 févr. 2024
CBD : POUVONS-NOUS CONDUIRE APRÈS EN AVOIR CONSOMMÉ ?
22 nov. 2023
IDÉES RECETTES AU CBD
4 nov. 2023
Newsletter
Calcul pour identification humaine:11+13 =

17 rue Maréchal Joffre 64000 PAU

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.OK